Traitements visibles et invisibles : quels avantages, quels inconvénients ?

Assumer les progrès ! L’évolution des techniques orthodontiques, l’apparition de nouveaux matériaux, l’utilisation de modélisation informatique en trois dimensions et les informations transmises par les médias concernant les traitements orthodontiques, donnent aux grands adolescents et aux adultes désireux d’améliorer leur dentition des raisons d’espérer des traitements indolores et invisibles. Qu’en est-il réellement aujourd’hui ? Quels sont les avantages et les inconvénients des différents appareils ?

 

Inventaire :

 

1/ Traitement par multi-attaches (dites multi-bagues) fixées sur la face visible des dents.

  • Attaches métalliques et fil métallique

Avantages

Efficace, il peut traiter tous les cas, même les plus complexes. C’est le traitement le plus rapide (dépend aussi de la coopération du patient). Il n’est pas fragile et nécessite la suppression de certains aliments. L’hygiène est assez facile car la visibilité est totale. C’est aussi le traitement le moins onéreux.

Inconvénients

Visible à 100%, l’adaptation est assez difficile compte tenu de l’entourage qui le voit facilement. Il est impossible de l’utiliser lorsqu’il existe un important risque carieux ou des défauts de la surface des dents.

  • Attaches céramiques et fil recouvert d’un matériau blanc

Avantages

L’ensemble est invisible à une distance de 1,50 m. Ce traitement est parmi les plus rapides (dépend de la coopération du patient). Efficace, il peut traiter les cas les plus complexes. L’entretien et l’hygiène sont faciles car la visibilité est totale lors du brossage. L’adaptation est assez rapide.

Inconvénients

Un peu plus fragiles que les attaches métalliques, les attaches en céramique nécessitent les mêmes précautions alimentaires. L’ensemble est blanc mais peut se colorer très rapidement au contact de certains aliments. Les fils ne peuvent être blancs que pour de faibles diamètres. Mêmes inconvénients concernant le collage lorsqu’il y a risque carieux. Ce traitement est un peu plus onéreux.

 

2/ Traitement par attaches métalliques collées sur la face cachée des dents

(technique linguale)

Avantages

Invisible totalement. Efficace, il peut traiter tous les cas.

Inconvénients

Hygiène difficile. Précautions alimentaires précises. Ces attaches sont déconseillées en cas de problèmes de gencives et d’os fragile. Adaptation parfois difficile, difficulté d’élocution. Traitement un peu plus long que ceux sur la face visible. C’est le traitement le plus cher.

 

3/ Traitement par gouttières transparentes

Des gouttières successives sont posées sur les dents, qui se déplacent progressivement.

Avantages

Invisibles, elles sont retirées pour les repas. Aucune gène possible pour la mastication. L’adaptation est facile. Elles sont recommandées en cas de risque carieux.

Inconvénients

La coopération du patient est indispensable. Il peut retirer les gouttières et ne pas les remettre entrainant l’échec total du traitement. Ce système ne convient pas pour les traitements complexes.

A la lumière de cet état des lieux, des techniques orthodontiques bien différentes sont mises à la disposition de l’orthodontiste et de son patient. Le choix de la technique va dépendre d’éléments que le praticien et son patient vont étudier ensemble.

Hygiène buccale et dentaire :

Une habitude d’hygiène médiocre fera redouter la mise en place d’attaches sur la face invisible des dents. Il faudra accepter de faire des efforts et perdre des habitudes alimentaires incompatibles avec cette technique.

Motivation et degrés de coopération :

La difficulté à être sérieux dans l’effort rendra la technique par gouttières très aléatoire.

Problèmes d’élocution :

Un léger chuintement peut compliquer l’utilisation d’attaches fixées sur la face invisible des dents.

L’entourage joue un rôle important, se révélant une aide précieuse pendant les moments de découragement ressentis par la patient. Paradoxalement, les traitements invisibles ne permettent pas à l’entourage de prendre conscience des efforts que doivent faire le patient. La famille « oublie » qu’il ou elle bénéficie d’un traitement orthodontique, puisque celui-ci est invisible !

La vie quotidienne doit intégrer des comportements nouveaux comme des brossages plus fréquents après les repas. Certains aliments sont très inconfortables, les mimiques peuvent se transformer en grimaces, et l’élocution peut être perturbée au point de devenir incompréhensible. Si l’entourage n’apporte pas le soutien et l’aide nécessaires au patient, le traitement peut devenir intolérable.

Inversement, des patients ayant un traitement invisible comme des gouttières, peuvent avoir l’envie paradoxale d’exhiber leur appareil devant leurs amis. L’invisible devient alors visible.

Dès que la confiance s’installe, il est important de bien définir avec le praticien :

  • L’objectif du traitement, sa durée.
  • Les différentes possibilités thérapeutiques et la technique la mieux adaptée.
  • L’environnement familial et professionnel, les comportements du patient : coopération, rigueur, hygiène, degrés de résistance à l’effort…
  • Les possibilités financières.

 

Le patient ne souhaite pas que son appareil soit visible par les autres pour des raisons esthétiques. Mais pour autant, il attend de leur part une reconnaissance pour les efforts qu’il a accepté de faire. Il est parfois difficile d’allier confort, harmonie, invisibilité et reconnaissance !

Par les Docteurs Giselle DELHAYE-THEPAUT et Jean-Baptiste KERBRAT

 

Télécharger le dossier FFO "Traitements visibles : quels avantages et inconvénients ?"

Thème:

Retour en arrière